Frank Danyel "The French King"

Cette article a été écrit à la suite du
concert au théâtre Molière à Poissy
les 18 et 19 novembre 2006 par
Gilles DOBBELAERE,
journaliste de France 2

Ce sont les musiciens d'Elvis qui l'ont surnommé French King, Elvis Presley revival, King is back !

Frank Danyel à Poissy - Photo Michel BarsbyAlors là, l'anecdote est croustillante. Si la raison de son arrivée tardive le samedi soir est dûe à des impératifs tristes, en revanche le comment il a fait est drôle.

Pour être sûr d'arriver autour de minuit à Poissy, en partant du grand nord de la France (dans les 250 bornes),  Frank Danyel s'est carrément habillé en costume de scène, imaginez le King et son habit blanc pailleté bien au-dessus de la vitesse autorisée se faisant arrêter par les gendarmes... C'est des coups à se retrouver les pinces aux poignets et la camisole !

Voilà pourquoi le public du samedi soir n'a pu écouter Frank que dans
un medley de 10 minutes.
Le dimanche il a tourné son show pendant trois quarts d'heure (il va jusqu'à plus de 2 heures).

Frank Danyel - Photo Michel BarsbyElvis Presley ressuscité ! les rock'n roll des débuts du king sont magistralement interprétés (Frank chante tout en live) mais c'est lorsqu'il aborde la période années 70 que ça devient magique.

Il porte le costume à grand col de l'époque et chante à s'y méprendre les songs Las Vegas. De plus Frank fait exactement la même taille que le Roi...

 

Physiquement c'est parfait, il est Elvis 1971 et la voix semble venir de Vegas. Le geste est juste, le numéro de balade dans le public dans le faisceau de la poursuite, le draguage des filles dans les rangées tout en chantant, le "Love me tender" a capella au début pour bien prouver qu'il n'est pas en playback, tout ça est saisissant. Même Danyel Gérard a craqué pour l' "American trilogy".

Frank Danyel chante dans le public - Photo Michel Barsby
Frank Danyel au Théâtre Molière de Poissy
chante dans le public de l'International Music box Country Show
3 premières photos : Michel Barsby

La réussite finalement est simple: Frank, contrairement à tous les "sosies schyzophrènes Presley" de la planète, 
ne se prend pas au sérieux. Il rend hommage, mais quand il parle entre les chansons au public pour raconter 
un peu le King, il s'autodérisionne, ce gars là est un déconneur permanent, 
sur scène comme à la ville et un dragueur charmant.

Frank Danyel final - Photo Gilles Dobbelaere france2

Frank Danyel - Photo Gilles Dobbelaere france2

Il était accompagné par une bande orchestrée, car quand il sort la grande cavalerie sur scène, musiciens, 
danseuses, choristes, projection vidéo etc... ce n'est pas aussi cher qu' Elvis, mais le cachet n'est pas le même.
En revanche, c'est un véritable concert Presley, ceux qui l'ont vu disent avoir oublié que ce n'était pas le King. 
Comme dit Frank Danyel "King is back !"


L'article écrit sur Shannah concerne un peu Frank ...voici un court extrait :


" ....Frank Danyel "The French king" a des pouvoirs magnétiseurs, il a appliqué ce don sur Shannah 
qui a prétendu ressentir immédiatement les bienfaits sur sa gorge. Soignée par "Elvis Presley" elle ne 
pouvait que guérir ! la réaction est peut-être placébo, mais effectivement, 
Frank passe des ondes à travers ses mains....."


Frank remercie Gilles Dobbelaere et France 2 pour ces articles 

visibles quelques mois sur le site de France 2 :

http://musique.france2.fr/country/actu/24642049-fr.php?page=4 


SOMMAIRE